Sondage « proxification complète et stats éditeurs » : synthèse des réponses

Bonjour à tou.te.s,

Le 9 mai, nous avons lancé un court sondage, composé de deux questions qui nous sont régulièrement posées, à la fois par les établissements qui souhaitent mieux connaître ezpaarse avant de se lancer ainsi que par nos tutelles et instances de pilotage:

– Proxifiez-vous l’ensemble des accès aux sites des éditeurs (c’est à dire à la fois pour vos utilisateurs à distance aussi bien que vos utilisateurs qui se trouvent sur le campus) ? Si non, pourquoi ?
– Utilisez-vous toujours régulièrement les statistiques fournies par les éditeurs ? Si oui, comment les articulez-vous avec les données fournies par ezPAARSE ? (par exemple : comme moyen de vérifier les données ezpaarse)

En un mois, nous avons reçu 21 réponses, dont nous dressons ici une rapide synthèse.

La proxification de l’accès aux ressources

Pour rappel, la proxification (généralement assurée par un applicatif type EZproxy, Bibliopam, Apache ou Squid) est le prérequis essentiel pour l’utilisation d’ezPAARSE. Sans fichiers log, ezPAARSE ne peut pas travailler. On comprend donc aisément que le trafic de vos lecteurs vers les ressources numériques doit être proxifié pour que la trace de ce trafic puisse être collectée dans des fichiers de log pour être analysée par ezPAARSE.

Ce que nous constatons ici, c’est que près de la moitié des établissements proxifient désormais l’accès aux ressources, que ce soit dans (accès depuis l’établissement) ou hors les murs (accès distant).

Cette information est toutefois à modérer par le fait que seuls trois établissements ont activement demandé aux éditeurs de supprimer les plages IP précédemment déclarées pour ne tenir compte que de l’adresse IP du proxy utilisé. Dans les autres cas, que ce soit pour des raisons historiques ou un choix délibéré, les accès par adresses IP qui appartiennent aux plages déclarées restent ouverts, même si les liens directs (c’est à dire non proxifiés) ne sont plus proposés sur les portails.

Nous rappelons ici qu’il est possible de passer à la tout proxification sans compliquer trop la vie de vos lecteurs en utilisant par exemple un bookmarklet. Vous trouverez dans le billet de blog d’Anne-Sophie Pascal (Poitiers) des informations précises à ce sujet.

L’utilisation des statistiques éditeurs

Les statistiques fournies par les éditeurs, généralement sous la forme de rapports COUNTER, restent un point de passage obligé pour la très grande majorité des répondants, dont il paraît difficile de s’affranchir à court ou moyen terme :

  • elles restent demandées par l’ESGBU et d’autres enquêtes, ou utilisées dans les rapports internes
  • elles couvrent normalement l’ensemble des consultations d’un établissement, quelque soit le mode d’accès, même si elles ne fournissent pas de détail sur les types de lecteurs
  • l’appropriation et les moyens d’exploitation des données ezPAARSE ne sont pas encore en place ou assez avancées
  • les résultats fournis par ezpaarse ne couvrent pas encore tous les accès (proxification encore partielle, cf. point précédent) ni toutes les ressources (Ebscohost en tête)
  • les résultats fournis par ezPAARSE ne correspondent pas, pour certaines ressources, avec les données fournies par les éditeurs

Cela dit, il est souligné que les données générées par ezPAARSE, même partielles, permettent déjà de dégager un certain nombre de tendances : la transversalité des usages, l’appropriation des ressources numériques selon le niveau des usagers, etc.

Thomas pour l’ezTeam

PS : nous tenons à disposition les données brutes de l’enquête pour les collègues qui ne seraient pas encore abonnés à notre liste de diffusion ezpaarse-users

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *